En 2019, 421 nouveaux cas de VIH ont été déclarés. Pour la troisième année de suite, ce nombre est en baisse.

Le VIH continue de reculer en Suisse. Pour la troisième fois depuis le début de l’épidémie au début des années 1980, l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a reçu moins de 500 déclarations en 2019, alors que l’on comptait en moyenne 1300 cas par an dans les années 1990.

L’OFSP suppose qu’un tournant s’est opéré vers 2008. Aujourd’hui, les recommandations sur l’utilisation du préservatif mais aussi le dépistage et le traitement précoces expliquent les bons résultats. 

Quant aux autres infections sexuellement transmissibles, les chiffres sont stables pour la syphilis ; pour la gonorrhée et la chlamydiose, l’OFSP fait état d’une augmentation des cas, qui est toutefois en grande partie liée à l’expansion du dépistage.

Lire le communiqué de l’OFSP

Le safer sex, plus que jamais d’actualité

En appliquant ces règles, vous vous protégez efficacement du VIH et des autres infections sexuellement transmissibles:

1. Pénétration vaginale ou anale avec préservatif
2. Et parce que chacun·e l’aime à sa façon: faites sans tarder votre safer sex check sur lovelife.ch.

Aller sur LOVELIFE.CH