Choisir le dialogue plutôt que l'ignorance

L’éducation sexuelle est une démarche de promotion de la santé et de prévention en milieu scolaire. Elle se compose d’un axe éducatif et d’un axe préventif. En conformité avec le nouveau Plan d’étude romand (PER), les cours d’éducation sexuelle visent à développer la connaissance de soi sur le plan physique, intellectuel, affectif et social. Ils permettent aux élèves de développer leur esprit critique, d’opérer des choix en matière d’intimité et de santé sexuelle, de prendre conscience des diversités et de développer une attitude citoyenne d’ouverture et de respect.

à la une
Notre service

Un mandat de l'Etat

Le Service d’éducation sexuelle dispense les cours d’éducation sexuelle auprès des élèves du canton de Vaud sur mandat du Département de la santé et de l’action sociale (DSAS), Service de la Santé Publique (SSP) et du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture (DFJC), Service de l’enseignement spécialisé et de l’appui à la formation (SESAF).

Les élèves bénéficient des cours d’éducation sexuelle tout au long de leur scolarité soit:

  • 3P Programme d’éducation à la vie et prévention des abus sexuels (2 périodes)
  • 6P Programme d’éducation sexuelle (2 périodes)
  • 8P Programme d’éducation sexuelle (2 périodes)
  • 10e Programme d’éducation sexuelle (2 périodes)
  • 11e Programme d’éducation sexuelle (2 périodes)

 

Contenu des interventions

  • Les objectifs de l’intervention en 3P et 3/4P sont essentiellement d’apporter aux enfants une meilleure connaissance du corps (différences et similitudes), de reconnaître leurs sensations et émotions et de prendre conscience de leur capacité à être respectés dans leur intégrité physique.
  • Les objectifs de l’intervention en 6P sont essentiellement de développer les connaissances du corps sexué, de son évolution à l’approche de la puberté, de parler de la procréation, de renforcer l’estime de soi, d’explorer le champ des sentiments et des émotions dans le respect de soi, des autres, des différences et des limites liées à l’intimité.
  • Les objectifs de l’intervention en 8P sont essentiellement de comprendre la puberté plus en détail : les transformations du corps et les soins à y apporter ainsi que les changements du psychisme, les sensations nouvelles, les relations aux autres, l’intimité et son respect. Ils visent aussi à renforcer l’estime de soi.
  • Les objectifs des deux interventions en 10e et 11e sont essentiellement de prévenir les grossesses non désirées, les infections sexuellement transmissibles (IST) et les violences sexuelles. Les relations amoureuses sont abordées dans une vision positive et respectueuse de la sexualité. Elles visent aussi à renforcer l’estime de soi.

 

Les contenus des programmes s’inspirent des « Principes directeurs internationaux sur l’éducation sexuelle » de l’Unesco et des « Standards européens de l’éducation sexuelle » élaborés par l’OMS.

Les cours d’éducation sexuelle ne sont pas obligatoires. Les parents peuvent demander à dispenser leur enfant auprès de la direction de l’établissement scolaire.

 

Permanences téléphoniques : 021 631 01 30

Tous les lundis pour parents et professionnel·le·s pour toutes questions liées à l’éducation sexuelle:

Enseignement spécialisé : de 08 h 00 à 11 h 30
École obligatoire et École de la Transition : de 13 h 45 à 15 h 45

 

Documents utiles

Standards pour l’éducation sexuelle en Europe (OMS)

Flyer Education sexuelle

Bibliographie thématique

Revue REISO article sur l’éducation sexuelle

L’éducation sexuelle en 3P

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir à propos des questions que les parents nous posent sur l’éducation sexuelle

Que peuvent-ils bien se raconter?

Memento « Diversité de genre et d’orientation sexuelle » (DIGOS)

 

Liens utiles

Bulletins de l’Alliance

Site de l’Etat de Vaud

APE

Plan d’études Romand

Jeunes et médias

Nous proposons un modèle d’interventions coordonnées entre trois services de PROFA pour les élèves de l’école de la Transition (EdT):
  • Cours d’éducation sexuelle en fonction des Standards européens de l’éducation sexuelle pour les + de 15 ans (2 périodes)
  • Visites des centres de consultations des régions (1 période)
  • Prévention VIH/IST par les pairs GIL (2 périodes)
Notre dispositif coordonné doit permettre aux élèves:
  • d’obtenir des informations objectives basées sur des connaissances scientifiques et légales
  • de développer une image positive d’eux-mêmes (estime de soi) par une meilleure connaissance de leur corps, de leurs sentiments et de leurs désirs
  • de connaître les risques en matière de grossesse non planifiée, d’IST (dont le VIH),  de violence
  • et d’apprendre à gérer ces risques en développant des stratégies de communication, de négociation et de prise de décision pour pratiquer une sexualité à moindre risque
  • favoriser leur sens critique face aux différents modèles de comportement suggérés par les médias et promouvoir leur autonomie

 

Permanences téléphoniques : 021 631 01 30

Tous les lundis pour parents et professionnel·le·s pour toutes questions liées à l’éducation sexuelle:

Enseignement spécialisé : de 08 h 00 à 11 h 30
École obligatoire et École de la Transition : de 13 h 45 à 15 h 45

 

Les droits sexuels, des droits pour tous. 

Défendre les droits sexuels pour tous, c’est aussi lutter contre la discrimination et le rejet.

Depuis plus de 15 ans, une équipe d’éducatrices se sont formées spécifiquement à intervenir dans les institutions et les écoles spécialisées, pour les élèves en difficultés sociales, en situation de handicap-s (physique, mental, sensoriel, psychique).

Comme tous les élèves, depuis la naissance et en grandissant, les élèves en situation de handicap-s  se questionnent sur leur identité sexuelle, l’origine de la vie, l’intimité, la puberté et les relations affectives et sexuelles.

Nous intervenons, sur demande, dans les écoles et institutions spécialisées du canton de Vaud.

Les objectifs généraux de l’éducation sexuelle spécialisée, ciblée et personnalisée sont les mêmes que dans les classes standards.

  • Donner des informations appropriées au développement de chaque enfant et adolescent
  • Leur permettre de développer leurs compétences, leur estime de soi  et leur autonomie en matière d’intimité

Les interventions ont lieu en petit groupe et sont préparées avec les professionnel·le·s des institutions.

Les outils pédagogiques sont spécifiques et adaptés aux différentes situations de handicap-s.

Nous intervenons également auprès des parents ou des professionnel·le·s, sous forme d’information ou de sensibilisation.

 

Permanences téléphoniques : 021 631 01 30

Tous les lundis pour parents et professionnel·le·s pour toutes questions liées à l’éducation sexuelle:

Enseignement spécialisé : de 08 h 00 à 11 h 30
École obligatoire et École de la Transition : de 13 h 45 à 15 h 45

 

Documents utiles

Standards pour l’éducation sexuelle en Europe (OMS)

Flyer Education sexuelle

Bibliographie

Recommandations Santé sexuelle Suisse

Guide des bonnes pratiques Sexualité et handicaps pluriels (SEHP)

Bibliographie SEHP

Revue REISO article sur l’éducation sexuelle

Memento « Diversité de genre et d’orientation sexuelle » DIGOS

Que peuvent-ils bien se raconter

 

Liens utiles

Bulletins de l’Alliance

Site de l’Etat de Vaud

APE

Jeunes et médias

Vos enfants grandissent et sont confrontés tout au long de leur développement aux multiples questions liées à l’affectivité et à la sexualité. Il s’agit de leur apporter des réponses simples, rassurantes et adaptées à leur âge. L’école vous seconde dans cette tâche éducative selon la loi sur l’enseignement obligatoire (LEO) en conformité avec le Plan d’études romand.

 

Contenu des interventions

  • Les objectifs de l’intervention en 3P et 3/4P sont essentiellement d’apporter aux enfants une meilleure connaissance du corps (différences et similitudes), de reconnaître leurs sensations et émotions et de prendre conscience de leur capacité à être respectés dans leur intégrité physique.
  • Les objectifs de l’intervention en 6P sont essentiellement de développer les connaissances du corps sexué, de son évolution à l’approche de la puberté, de parler de la procréation, de renforcer l’estime de soi, d’explorer le champ des sentiments et des émotions dans le respect de soi, des autres, des différences et des limites liées à l’intimité.
  • Les objectifs de l’intervention en 8P sont essentiellement de comprendre la puberté plus en détail : les transformations du corps et les soins à y apporter ainsi que les changements du psychisme, les sensations nouvelles, les relations aux autres, l’intimité et son respect. Ils visent aussi à renforcer l’estime de soi.
  • Les objectifs des deux interventions en 10e et 11sont essentiellement de prévenir les grossesses non désirées, les infections sexuellement transmissibles (IST) et les violences sexuelles. Les relations amoureuses sont abordées dans une vision positive et respectueuse de la sexualité. Elles visent aussi à renforcer l’estime de soi.

Un partenariat

  • Permanences téléphoniques : 021 631 01 30

    Tous les lundis pour parents et professionnel·le·s pour toutes questions liées à l’éducation sexuelle:

    Enseignement spécialisé : de 08 h 00 à 11 h 30

    École obligatoire et École de la Transition : de 13 h 45 à 15 h 45

  • Soirées de parents. Des soirées d’information sont organisées pour vous permettre de rencontrer un·une éducateur·trice/formateur·trice en santé sexuelle et reproductive. La présentation du programme d’éducation sexuelle sera suivie d’un échange durant lequel vous aurez l’occasion de poser des questions et de faire part de vos remarques.

  • Bibliothèque PROFA vous propose gratuitement une foule d’ouvrages en lien avec la thématique de l’éducation sexuelle. Elle si situe à Renens et est ouverte tous les jours aux heures de bureau.
  • Dispense des cours d’éducation sexuelle. Si pour une raison qui vous est personnelle, vous ne tenez pas à ce que votre enfant assiste au cours qui aura prochainement lieu dans sa classe, vous devez en informer par courrier la direction de l’établissement scolaire.
  • Vous êtes des parents concernés par l’homosexualité de votre enfant, le groupe parents Vogay vous écoute, vous soutient et vous informe.

L’espace enseignants donne des informations sur le travail des formateur·trice·s en santé sexuelle, permet un lien entre l’école et PROFA avant/pendant/après les interventions en classe.

Les permanences téléphoniques répondent aux questions des professionnel·le·s.

Les interventions particulières nous sont transmises par les établissements. Elles répondent aux besoins des enseignants notamment lors d’incidents en liens avec la sexualité.

Des projets particuliers sont mis en place sur demande des établissements.

 

Permanences téléphoniques : 021 631 01 30

Tous les lundis pour parents et professionnel·le·s pour toutes questions liées à l’éducation sexuelle:

Enseignement spécialisé : de 08 h 00 à 11 h 30
École obligatoire et École de la Transition : de 13 h 45 à 15 h 45

 

Documents utiles

Standards pour l’éducation sexuelle en Europe (OMS)

Flyer Education sexuelle

Bibliographie thématique

Revue REISO article sur l’éducation sexuelle

Que peuvent-ils bien se raconter?

Memento « Diversité de genre et d’orientation sexuelle » (DIGOS)

 

Liens utiles

Bulletins de l’Alliance

Site de l’Etat de Vaud

Jeunes et médias

Notre service contribue à la sensibilisation/formation d’adultes du canton sur demande. Ce qui représente environ 400 professionnel·le·s et 2’000 parents.

  • Encadrement de stagiaires : DAS en santé sexuelle
  • Sensibilisation d’équipes éducatives : garderie ou centre de vie enfantine, écoles spécialisées, foyer, EDT, …
  • Formation initiale CFC : Assistant·e en soins et santé communautaire (ASSC)
  • Formation initiale HES-SO
    • Etudiant·e·s en soins 3e année, niveau Bachelor, Cours en santé sexuelle et reproductive École de médecine (FBM-MED)
    • Etudiant·e·s HEFTS filière travail social, niveau Bachelor : Module libre Sexualité
  • Formation initiale universitaire : Etudiant·e·s UNIL en médecine 3e année, niveau Bachelor : cours à option Santé sexuelle et reproductive École de médecine (FBM-MED)
  • Formation post-grade HES/UNIL : Etudiant·e·s CAS-DAS en santé sexuelle
  • Expertises de travaux de CFC, diplômes, bachelor, master

Documents utiles

Standards pour l’éducation sexuelle en Europe (OMS)

Flyer Education sexuelle

Bibliographie thématique

Revue REISO article sur l’éducation sexuelle

Que peuvent-ils bien se raconter ?

 

Liens utiles

Bulletins de l’Alliance

Site de l’Etat de Vaud

Jeunes et médias

Memento DIGOS

Chaque année nous répondons à 450 questions de la rubrique sexualité du site d’aide et d’information pour les adolescents de Suisse romande : http://www.ciao.ch

 

NOS MÉTIERS

Nos collaboratrices administratives planifient les interventions du Service d’éducation sexuelle pour l’année scolaire dans tous les établissements du canton de Vaud.

Notre adjointe pédagogique assure l’adéquation des contenus par niveau d’âge des enfants notamment en lien avec le Plan d’études romand (PER) et les Standards européens de l’éducation sexuelle (OMS), l’évolution des thématiques et de la littérature scientifique et coordonne la formation continue de l’équipe.

Les formateur·trice/éducateur·trice en santé sexuelle et reproductive (EFSSR) sont au bénéfice d’un DAS en santé sexuelle et reproductive (Hesso). Ces professionnel·le·s  animent des interventions dans le domaine de la santé sexuelle affective et reproductive en milieu scolaire auprès de groupes d’élèves, de parents et de professionnel·le·s. Ils·elles interviennent également en institutions spécialisées auprès d’enfants et de jeunes en situation de handicap.

ADMINISTRATION

Nos collaboratrices administratives planifient les interventions du Service d’éducation sexuelle pour l’année scolaire dans tous les établissements du canton de Vaud.

PÉDAGOGIE

Notre adjointe pédagogique assure l’adéquation des contenus par niveau d’âge des enfants notamment en lien avec le Plan d’études romand (PER) et les Standards européens de l’éducation sexuelle (OMS), l’évolution des thématiques et de la littérature scientifique et coordonne la formation continue de l’équipe.

FORMATION & ÉDUCATION

Les formateur·trice/éducateur·trice en santé sexuelle et reproductive (EFSSR) sont au bénéfice d’un DAS en santé sexuelle et reproductive (Hesso). Ces professionnel·le·s  animent des interventions dans le domaine de la santé sexuelle affective et reproductive en milieu scolaire auprès de groupes d’élèves, de parents et de professionnel·le·s. Ils·elles interviennent également en institutions spécialisées auprès d’enfants et de jeunes en situation de handicap.

Nous travaillons chaque année avec
0
élèves
0
classes
0
parents
0
professionnel·le·s
NOTRE PERMANENCE

Un·e spécialiste en santé sexuelle répond directement à vos questions en toute confidentialité.

021 631 01 30

Tous les lundis

Enseignement spécialisé : de 8h à 11h30

Ecole obligatoire et école de la transition : de 13h45 à 15h45

En dehors de ces horaires, nous prenons note de votre demande et vous recontactons au plus vite.

QUESTIONS FRÉQUENTES

Comment aborder le thème de la relation sexuelle avec mon enfant ?



Vous pouvez parler d’une relation entre deux adultes, de l’amour qu’ils ont l’un pour l’autre, en utilisant des mots simples et adaptés. Ne cherchez pas à expliquer davantage que ce que l’enfant demande.

Aimant avoir un look sexy, ma fille s’habille (ou plutôt se déshabille) pour sortir. Que dire ?



N’ayez pas peur de poser des limites claires et expliquez-lui pourquoi.

Quelle attitude dois-je adopter si mon enfant se caresse, au moment où tout le monde est réuni pour regarder la télévision ?



Demandez-lui discrètement d’arrêter et rappelez-lui les règles de l’intimité.

Qu’en est-il de la présence en classe des enseignants lors des cours d’éducation sexuelle ?



Notre approche en la matière correspond aux valeurs que nous défendons dans le cadre de notre travail: les enfants doivent être accompagnés dans leur chemin vers l’autonomie mais leur intimité doit être respectée, de même que celle de leur famille. La présence de l’enseignant n’est donc souhaitée que dans les petites classes.

Dès le deuxième cycle, durant la puberté et à l’adolescence, les formateurs et formatrices rencontrent les élèves sans la présence des enseignants.  Cela vise à construire avec les jeunes «un espace de parole» et de confidentialité propre à chaque classe. Si un formateur ou une formatrice relève un problème particulier chez un élève, il ou elle fera un rapport qui sera évalué par le groupe de référence interne de PROFA qui décidera d’une suite si nécessaire

L’éducation sexuelle est-elle obligatoire pour les élèves ?



Sur demande écrite des parents à l’établissement scolaire, un élève peut être dispensé du cours d’éducation sexuelle. Notre Fondation respecte la liberté des familles qui ne désirent pas que nous intervenions dans l’éducation sexuelle de leurs enfants.

Mon enfant dit avoir vu des images porno chez un copain. Comment en parler avec lui ?



S’il vous en a parlé, sachez qu’il s’agit déjà d’une grande marque de confiance. Gardez votre calme et demandez-lui  ce qu’il a ressenti, s’il a envie de vous poser des questions par exemple. A condition, bien sûr, qu’il soit d’accord d’en parler avec vous. Veillez à ne pas le ou la faire culpabiliser et expliquez-lui quelle est la différence entre amour et pornographie.
N’avez-vous pas l’impression de «choquer» les enfants lors des cours d’éducation sexuelle ?



Les enfants et les jeunes d’aujourd’hui savent beaucoup en matière de sexualité. Ensemble, ils échangent toutes sortes d’idées sur le sujet. Parfois, ce sont les adultes qui sont choqués! Le rôle de la formatrice est de confirmer ou de rectifier toutes les informations qui circulent et d’inciter les jeunes à réfléchir aux dimensions personnelles de la vie affective et sexuelle.

Quel âge doit avoir mon enfant pour aborder avec lui le thème des relations intimes?



Le thème devrait déjà avoir été abordé lors de la petite enfance. A la puberté, l’adolescent a souvent besoin de son jardin secret et devient très pudique sur ces sujets. Il préfèrera parfois parler à d’autres personnes, moins impliquées émotionnellement.
Il peut aussi trouver des réponses sur le site Internet www.ciao.ch, en posant des questions de façon anonyme.

Mon enfant ne me pose jamais de questions au sujet de la sexualité. Que faire?



Profitez d’une occasion, comme une naissance ou une information parue dans les médias, pour aborder le sujet de la sexualité. Mais attention, n’en faites pas trop. Vous pouvez aussi laisser traîner un livre sur le sujet. Dites-lui de temps en temps que vous êtes disponible si, un jour, il a envie d’en savoir plus.

Mon enfant veut aller dormir chez son copain ou sa copine ou veut qu’il ou elle vienne dormir à la maison. Que faire?



La tolérance peut varier d’une famille à l’autre et d’une culture à l’autre. Interrogez d’abord votre partenaire sur le sujet et définissez ensemble la ligne de conduite que vous souhaitez dicter à votre  enfant. Ensuite,  posez-lui des limites claires.

Mon fils ne s’intéresse pas aux filles et ma fille ne s'intéresse pas aux garçons. Qu’est-ce que cela veut dire ?



Sûrement rien de ce que l’on pourrait imaginer en tant qu’adulte. Respectez sa pudeur, sa timidité et sa maturité. Ne lui faites surtout pas la leçon et ne lui mettez pas de pression. Montrez-vous disponible pour votre enfant, d’autant plus si vous le voyez se replier sur lui-même ou si vous percevez des signes de souffrance.

Mon enfant reste dans sa chambre et surfe sur Internet. Que risque-t-il?



Posez-vous d’abord cette  question: est-il judicieux ou adéquat selon son âge que mon enfant  ait accès à Internet dans sa chambre. Car il est indispensable que vous puissiez contrôler discrètement de temps en temps ce qu’il consulte. Vous pouvez aussi lui poser des limites de temps  et installer un filtre sur l’ordinateur en lui en expliquant les raisons.

Découvrez aussi avec lui la richesse d’informations qu’offre Internet, partagez son enthousiasme et demandez-lui de vous apprendre quelques astuces pour mieux surfer, par exemple.

Existe-t-il un moyen pour protéger mes enfants des abus sexuels?



Il n’existe aucune formule magique pour les protéger. Le meilleur moyen de prévenir l’abus est de parler ouvertement et sans tabou du corps sexué avec eux. Apprenez à vos enfants à avoir une bonne estime d’eux-mêmes et établissez avec eux les règles élémentaires de sécurité.

Quel âge mon enfant doit-il avoir pour que je lui explique comment les bébés sont conçus?



Répondez à ses questions au fur et à mesure qu’il les pose, sans dépasser le cadre de sa demande. Bien souvent, l’enfant veut d’abord contrôler que l’adulte veuille bien l’écouter et lui répondre. N’hésitez pas à parler d’une relation d’amour et de plaisir entre deux adultes qui le souhaitent tous les deux et de deux «graines» spermatozoïde et ovule qui se rencontrent.  Si vous le souhaitez, offrez à votre enfant un livre adapté à son âge pour lui permettre de chercher à son rythme des réponses à ses questions.

Comment réagir si notre enfant nous surprend en train de faire l’amour ?



Dites lui gentiment et calmement de partir. A un autre moment expliquez-lui qu’il s’agit de «câlins» de grandes personnes. Pensez aussi à fermer la porte.

Jusqu’à quel âge mon enfant peut-il me voir nu?



Si votre enfant détourne le regard ou s’il observe vos parties intimes avec insistance, veillez à vous couvrir. Ne vous montrez toutefois plus nu une fois que votre enfant aura atteint la pré-puberté.

Mon fils / ma fille a un·e petit·e ami·e: quand et comment lui parler du préservatif?



Expliquez-lui clairement votre souci en tant que parent. Parlez du préservatif de façon naturelle, mais sans être trop intrusif. Respectez sa gêne ou son éventuel refus d’en parler avec vous. Vous pouvez aussi lui parler du site www.ciao.chcomme ressource

De quoi parle-t-on dans les cours d’éducation sexuelle à l’école?



Le but de nos interventions dans les classes est d’apporter aux élèves des connaissances de base en matière de sexualité. Nous leur apprenons le vocabulaire nécessaire pour parler de la vie affective et sexuelle. Ces interventions dans les classes se veulent complémentaires à l’apport des parents. Vous pouvez lire la description de notre travail sur notre site dans l’espace parents de notre site www.profa.ch

Ma fille se frotte le sexe, mon fils joue avec son pénis. Qu’est-ce que je dois leur dire?



Il faut leur rappeler les règles de l’intimité, et tenir compte de la gêne que peuvent ressentir les autres personnes présentes. Mais soyez attentif: leur geste peut aussi trahir une volonté d’attirer l’attention et de poser des questions. Parlez du sexe avec eux, en le présentant comme une partie du corps qui doit rester privée, bien qu’elle soit importante et belle.

Que dois-je faire si je trouve mon enfant et un copain en train de «jouer au docteur»?



Repartez discrètement, mais gardez une oreille  attentive sur la scène, pour vous assurer que ni l’un ni l’autre ne soit «forcé» dans un jeu de découverte. Intervenez si la différence d’âge est trop grande pas plus de 2-3 ans. Ces jeux de découverte devraient cesser spontanément vers 7-8 ans.

NOUS CONTACTER
Adresse
Route de Lausanne 21
1020 Renens

Accès

En bus : lignes TL 17, 32, 38 (arrêt 1er août)
En train : à 2 minutes à pied de la gare CFF de Renens
Horaires sur cff.ch
Téléphone
021 631 01 30
Ecrire au Service
HORAIRES RÉCEPTION
Jour Matin Après-midi
Lundi 7h45 – 11h45 13h45 – 15h45
Mardi 7h45 – 11h45 13h45 – 15h45
Mercredi 7h45 – 11h45 Fermé
Jeudi 7h45 – 11h45 13h45 – 15h45
Vendredi 7h45 – 11h45 Fermé
HORAIRES PERMANENCE
Enseignement spécialisé
Lundi 8h – 11h45
Ecole obligatoire et école de la transition
Lundi 13h45 – 15h45
NOUS AVONS FÊTÉ NOS 50 ANS EN 2019!

Pour les 50 ans de l’éducation sexuelle, dans le canton de Vaud, PROFA a donné la parole aux pionnier·ère·s, aux professionnel·le·s., aux mandant·e·s, aux parents et aux élèves. Des séquences à découvrir en vidéo!

Les pionnier·ère·s
Les professionnel·le·s
Les mandant·e·s
Les parents
Les élèves