Formule empruntée aux sociologues, la « charge mentale » est un sujet de frictions au sein du couple. Planetesante.ch a demandé des explications à Anne-Claude Rossier Ramuz, consultante de couple et sexologue chez PROFA. 

Ménage, cuisine, lessive, repassage, courses, devoirs avec les enfants… Les basses besognes ménagères pèsent sur la sexualité des couples. Les sociologues parlent de « charge mentale ». Mais de quoi s’agit-il? L’éclairage d’Anne-Claude Rossier Ramuz, consultante de couple et sexologue chez PROFA, dans un article publié sur le site de santé Planetesante.ch.

Lire l’article