I feel good! : en mai, je me dépiste à prix réduit

Article publié le 04 mai 2022

Chaque mois de mai, l’Aide suisse contre le sida mène une campagne d’information et de dépistage en collaboration avec les centres de santé sexuelle de toute la Suisse. Organisée par leur plateforme de conseil Dr.Gay, le projet propose des prix réduits afin d’encourager un dépistage solidaire et collectif. L’offre s’adresse spécifiquement aux hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes et aux personnes trans car iels représentaient en 2020 le groupe le plus à risque en termes d’infections VIH et autres IST.

Les IST comme la chlamydia, la gonorrhée et la syphilis restent souvent sans symptômes et passent inaperçues. Seul un dépistage permet d’être au clair. En effet, ces dernières se transmettent très facilement et il n’est pas possible de s’en protéger complètement lorsque l’on a des rapports sexuels. C’est pourquoi il est recommandé de se vacciner, de se protéger contre le VIH et de faire régulièrement ses dépistages – même en l’absence de symptômes.

0.- pour les moins de 25 ans, 75.- pour les plus de 25 ans

Sur rendez-vous:

  • Checkpoint Lausanne, santé sexuelle HSH et trans, Rue Saint-Pierre 2, 021 631 01 76
  • L-Check Renens, santé sexuelle FSF et trans, Avenue de Lausanne 21, 021 631 06 06
  • Consultation en santé sexuelle PROFA Aigle, Rue du Molage 36, 021 631 01 44
  • Consultation en santé sexuelle PROFA Lausanne, Av. Georgette 1, 021 631 01 42
  • Consultation en santé sexuelle PROFA Morges, Grand-Rue 79, 021 631 01 46
  • Consultation en santé sexuelle PROFA Nyon, Rue des Marchandises 17, 021 631 01 47
  • Consultation en santé sexuelle PROFA Payerne, Rue de Lausanne 9, 021 631 01 49
  • Consultation en santé sexuelle PROFA Renens, Rue de Lausanne 21, 021 631 01 43
  • Consultation en santé sexuelle PROFA Vevey, Av. du Général-Guisan 30, 021 631 01 45
  • Consultation en santé sexuelle PROFA Yverdon, Rue de la Plaine 2, 021 631 01 48

 

Sans rendez-vous:

  • Pink Beach Lausanne, Av. de Tivoli 9 le 2 mai à 18h, le 6 mai à 21h, le 27 mai à 21h et le 29 mai à 11h
  • White Club Lausanne, Pl. St-François 12, le samedi 21 mai
2
Comment se transmettent les IST?

La chlamydia, la gonorrhée et la syphilis se transmettent par toutes les pratiques sexuelles, par exemple :

  • lors de pénétrations anales ou vaginales, même avec préservatif
  • lors de rapports oraux (fellations, cunnilingus, anulingus)
  • par le biais de sex-toys
  • lors de masturbations mutuelles et corps-à-corps
  • par des baisers

Le VIH se transmet lors de pénétrations anales ou vaginales sans protection.

Est-ce qu’une IST se voit?

Dans la majorité des cas, il n’y a aucun symptôme. Il est donc possible d’avoir une IST et de ne rien sentir/voir.

Lorsqu’il y a des symptômes, il s’agit de brûlures en urinant ; de douleurs, écoulements ou démangeaisons (pénis, vagin, anus, gorge) ; d’un bouton (chancre) ou d’une éruption cutanée (syphilis) ou encore de symptômes généraux similaires à ceux d’une grippe.

Comment se dépistent les IST?

Un dépistage implique une prise de sang pour le VIH et la syphilis ainsi que des frottis (pharyngé, anal et génital) pour la chlamydia et la gonorrhée.

Comment traiter une IST?

En règle générale, les IST peuvent se traiter rapidement et efficacement, sans séquelles si elles sont diagnostiquées tôt. Si elles ne sont pas traitées, les IST peuvent avoir de graves conséquences sur la santé et se transmettre.