La prévention par les pairs : avec les jeunes et pour les jeunes.

Un dialogue de proximité sur la santé sexuelle. Pour répondre aux besoins d’information et de discussion des jeunes dans ce domaine, le programme Georgette in Love propose la co-construction de projets de promotion de la santé sexuelle et de prévention VIH et IST.

  • Jeunes vivant ou étudiant dans le canton de Vaud, entre 14 et 25 ans

     

  • Là où les jeunes sont, vivent, étudient et font la fête : écoles du post-obligatoire, maisons de quartier, foyers éducatifs, milieux festifs, écoles hôtelières

     

     

  • Prévention par les pair-e-s : avec les jeunes et pour les jeunes.  Cette approche est reconnue et recommandée par l’UNICEF, ONUSIDA et l’IPPF. Les jeunes rencontré-e-s apprécient particulièrement l’aspect « on est entre nous / c’est des jeunes qui viennent nous parler ».

     

  • Ateliers interactifs et participatifs et stands, développés avec des jeunes et pour des jeunes. Les projets Multiplic’ados développent les compétences de jeunes pair-e-s qui deviennent des relais auprès de leurs ami-e-s. Nous distribuons des « Sac à potes » et des brochures d’information à la fin de nos actions.

     

     

En 2017, nous avons rencontré

0

jeunes

Nos actions

L’entrée dans l’adolescence représente une étape charnière: les ami·e·s gagnent en importance, les relations filles-garçons évoluent, la personnalité se construit, le domaine de la vie sexuelle et affective prend de plus en plus de place. Pour répondre à leurs besoins de discussions et d’information dans ce domaine, les ateliers de l’équipe Georgette in love proposent des espaces de parole afin de travailler avec les jeunes sur les stratégies de réduction des risques, les mises en situation, le développement d’outils qui leurs seront utiles, d’une pensée critique sur les différentes représentations de la sexualité qui cohabitent dans nos sociétés. Enfin, il s’agit aussi de réfléchir avec eux sur le vivre ensemble au quotidien (homophobie, sexisme, etc.).

Nous travaillons selon le modèle de la prévention par les « pairs », en complémentarité avec les cours d’éducation sexuelle. Cette méthodologie est recommandée par l’UNICEF et ONUSIDA pour la prévention du VIH et des IST auprès du public jeune. Car comme l’UNICEF le souligne «nous changeons non seulement à cause de ce que nous savons, mais aussi parce que nous y sommes poussés par l’opinion et les actions de personnes du même âge qui nous sont proches et en qui nous avons confiance.»

Nos ateliers sont interactifs : nous sollicitons la participation des jeunes. De ce fait, ils et elles sont acteurs et actrices de l’intervention et modèlent cette dernière selon leurs besoins et envies. Tous les ateliers proposés ont lieu sans la présence du personnel enseignant. Nous intervenons auprès de jeunes dès 16 ans et pus, que ce soit en contexte scolaire ou parascolaire, sur demande des établissements

Descriptif ateliers et interventions GIL

Nous travaillons selon le modèle de la prévention par les « pairs », en complémentarité avec les cours d’éducation sexuelle. Cette méthodologie est recommandée par l’UNICEF et ONUSIDA pour la prévention du VIH et des IST auprès du public jeune. Car comme l’UNICEF le souligne «nous changeons non seulement à cause de ce que nous savons, mais aussi parce que nous y sommes poussés par l’opinion et les actions de personnes du même âge qui nous sont proches et en qui nous avons confiance.»

Durée : En fonction des besoins de l’établissement

But : Créer un espace convivial et interactif permettant aux jeunes de poser questions, de discuter, de découvrir les prestations de PROFA et de se procurer du matériel préventif. Les intervenant-es proposent aux jeunes de participer à un petit Quizz leur permettant d’acquérir des connaissances de façon ludique. Une exposition roll-up co-élaborée avec des jeunes peut compléter le dispositif.

Descriptif des activités GIL et tarifs

Nous travaillons selon le modèle de la prévention par les « pairs », en complémentarité avec les cours d’éducation sexuelle. Cette méthodologie est recommandée par l’UNICEF et ONUSIDA pour la prévention du VIH et des IST auprès du public jeune. Car comme l’UNICEF le souligne «nous changeons non seulement à cause de ce que nous savons, mais aussi parce que nous y sommes poussés par l’opinion et les actions de personnes du même âge qui nous sont proches et en qui nous avons confiance.»

Les jeunes apprécient les interventions de leurs pairs (l’aspect «on est entre nous» étant souligné dans les évaluations) et peuvent être favorablement influencés par les modèles proposés par d’autres jeunes, partageant la même culture ou ayant récemment vécu le passage de l’adolescence. Le langage peut être plus familier et permet de partir de là où sont les jeunes. La proximité d’âge et de milieu permet une identification qui réduit la distance entre bénéficiaires et répondant·e·s. Les messages sont ainsi mieux reçus car ils s’extraient des relations prof-s élèves ou parents-enfants. Les pairs cherchent avec les jeunes des solutions pour anticiper ou gérer au mieux les situations auxquelles ils et elles sont ou pourraient être confronté·e·s dans le domaine de la sexualité et de la vie affective

Durée10-15 heures (4-5 réunions)

But: Responsabiliser les jeunes en leur donnant la possibilité de devenir des acteurs et actrices de prévention VIH/ IST et ainsi participer activement à la vie citoyenne de leur établissement scolaire ou de leur quartier. Déroulement Former des jeunes volontaires sur 4 ateliers de 2h00 afin de relayer le message de prévention à d’autres jeunes lors d’une action imaginée par le groupe. Notre équipe veille à fournir aux jeunes des outils de travail adaptés à leurs besoins et demandes. Remarque : la valorisation des compétences et la confiance en soi nécessaire pour parler de sexualité à des pairs contribuent à la réussite de la transmission des messages de prévention.

Descriptif des activités GIL et tarifs

Formation des pair·e·s

La formation, clé de voûte du programme Georgette in Love

Au travers de différents modules, nous cherchons à développer chez les pair.e.s des attitudes positives et des compétences essentielles à la réalisation de leur mandat : cela va des compétences techniques, aux compétences de transmission en passant par les compétences liées au travail d’équipe (IPPF, 2006 :18)
Chaque mois, trois moments distincts rythment l’agenda des intervenant·e·s : les plannings, les formations de base, les formations continues.

Informations

Vous souhaitez avoir plus d'informations ?

Nos professionnel·le·s sont là pour vous répondre