img

Urgences

Questions fréquentes
  • Témoignage de Virginie* 25 ans, qui vient de faire un test VIH

    « J’ai pour principe de faire un test en début de relation amoureuse. Même si j’ai peu de risques, je veux débuter sur de bonnes bases et m’autoriser à avoir des rapports non protégés. J’ai commencé à venir ici vers 16 ans. On peut recevoir une vraie information sans passer par les parents ou par le gynécologue. La conseillère m’a questionnée sur ma sexualité et m’a fait faire le test sanguin. C’est très fiable et totalement rassurant. J’ai confiance. »

  • Pourquoi le sexe anal non protégé est-il si dangereux du point de vue de la transmission du VIH, même lorsqu'il n'y a pas d'éjaculation?

    La muqueuse anale est si fine qu'on la blesse pratiquement toujours lors d'un rapport anal. De plus, il y a aussi un risque de contracter l'hépatite B, l'herpès, la syphilis et d'autres infections.

  • A quoi faut-il faire attention en matière d'infections sexuellement transmissibles lors de sexe oral?

    Les infections sexuellement transmissibles se contractent plus facilement que le VIH. Lors de sexe oral, utiliser des préservatifs pour éviter chlamydia, gonorrhée, syphilis, etc. Les digues dentaires de latex extrafin peuvent aussi être utilisées pour le sexe oral.

  • Pourquoi le sexe oral (cunnilingus, fellation, aspiration) n'est-il pas aussi dangereux que d'autres pratiques sexuelles du point de vue du VIH?

    Sans sperme ni flux menstruel, seule une petite quantité de virus arrive dans la bouche. Et comme la salive possède des propriétés inhibitrices de la réplication des virus, la muqueuse buccale constitue une protection suffisante contre ces quelques virus.

  • Puis-je aussi m'infecter si j'introduis dans mon vagin un godemiché ou des boules de geisha?

    Non. Si l'on respecte les règles d'hygiène élémentaires: laver soigneusement le godemiché avec de l'eau et du savon ou de l'alcool avant de le passer plus loin.

  • Puis-je utiliser le même préservatif pour un rapport vaginal et anal?

    Non. Il faut toujours utiliser un nouveau préservatif pour chaque orifice (anus, vagin). C'est l'unique moyen de se protéger contre le VIH et les infections sexuellement transmissibles.

  • Mes doigts n'ont pénétré que brièvement dans le vagin. Dois-je avoir peur?

    Il n'y a pas de risque de s'infecter de cette manière par le VIH. Cependant, si l'on porte ses doigts à la bouche après avoir été en contact avec le vagin, d'autres infections sexuellement transmissibles peuvent être contractées.

  • J’ai appris ma séropositivité, où puis-je obtenir un traitement et du soutien psychosocial ?

    Pour le traitement anti-VIH (trithérapie) et du conseil psychosocial
     

    CHUV- Médecine 2 - BH07
    lundi au vendredi, de 8h à 17h
    Rue du Bugnon 46, 1011 Lausanne
    021 314 10 22

    Pour du soutien psychosocial
    SID’Action   www.sidaction.ch
    du lundi au jeudi de 14h à 17h
    Rue Etraz 12
    1003 Lausanne
    021 341 93 33
     
    Arc-En-Ciel
    Rue Bugnon 5
    1020 Renens
    021 634 77 00
     
    Relais 10
    Place Tunnel 9
    1005 Lausanne
    021 329 02 20
     
    Pour d’autres questions concernant les prises de risque, consultez :
    www.check-your-lovelife.ch
    www.infotestvih.ch


     

  • Les règles du Safer Sex

    • En cas de relation avec pénétration, toujours utiliser un préservatif (ou un Femidom, le préservatif féminin)
    • Ne pas mettre de sperme dans la bouche, ne pas avaler de sperme (pas d’éjaculation dans la bouche du ou de la partenaire)
    • Ne pas mettre de sang menstruel dans la bouche, ne pas avaler de sang menstruel (pas de relation orale pendant les règles)
    • En cas de démangeaison, de sensation de brûlure ou d’écoulements, consulter un médecin


     

  • Allez-vous entreprendre des démarches ou prendre des décisions à ma place ?

    Absolument pas. Nous ne prenons pas de décisions à votre place. Notre mandat est de vous informer sur vos droits ainsi que sur les démarches possibles mais la décision d’entreprendre quoi que ce soit vous appartient.

  • Peut-on consulter de manière anonyme ?

    Oui, l’anonymat est possible pour la consultation mais sachez que dès le moment où vous nous sollicitez pour des prestations financières, nous aurons besoin de certaines informations vous concernant.

  • J'ai pris un risque, où puis-je faire un test de dépistage VIH/IST ?

    Vous pouvez faire le test soit à Profa (confidentiel, 8 centres de santé sexuelle dans le canton de Vaud, 60 CHF plus de 20 ans, 30 CHF moins de 20 ans), soit à la PMU du CHUV (test anonyme, 60 CHF plus de 18 ans, 30 CHF moins de 18 ans). Il faut payer comptant une fois sur place, avant de faire le test. Toutefois, l’aspect financier ne devrait pas vous empêcher de réaliser ce test, vous pouvez en discuter avec le service qui trouvera des arrangements.

    Il faut prendre rendez-vous dans les deux cas :
     
    Profa, consultation de santé sexuelle : tél. 021 631 01 42
     
    PMU : prise de rendez-vous du lundi au vendredi de 8h à 11h  au 021 314 49 17
     
    Les nouveaux test à lecture rapide permettent d’obtenir le résultat de votre analyse dans un délai de 20 minutes. Il n’y a donc généralement pas besoin de revenir (sauf si vous souhaitez un test conventionnel ou que la situation l’exige, le résultat dans ce cas est disponible 3 jours après). Les résultats ne sont jamais annoncés par téléphone ou par courrier.
    Enfin, à Profa, vous pouvez aussi effectuer des dépistages d’IST (infections sexuellement tranmissibles), mais il faut le spécifier lors de la prise de rendez-vous car cela nécessite un rendez-vous avec le médecin. Les dépistages d’IST se font soit par prélèvement sanguin, soit par test urinaire. Ils sont remboursés par votre assurance maladie de base, mais cela dépend aussi de votre franchise.


     

Lieux
img

Lausanne

Consultation de santé sexuelle

Avenue de Georgette 1 1003 Lausanne Tél. 021 631 01 42 Fax 021 631 03 42 plus d’info

Aigle

Morges

Nyon

Payerne

Renens

Vevey

Yverdon

Centre de compétences

Checkpoint Vaud

Migration & intimité