img

Lesbiennes, gays, bi, trans

L'intervention psychologique auprès des couples de même sexe et des personnes LGBTIQ

Bien qu'ils partagent plusieurs caractéristiques communes, les couples de même sexe se distinguent des couples hétérosexuels par le contexte social hétérosexiste dans lequel ils se développent et se maintiennent.

Le concept d'hétérosexisme renvoie à tout système idéologique qui nie, ignore, dénigre et stigmatise toutes formes de comportements, d'identités ou de relations non conformes à la norme hétérosexuelle.

Un contexte social hétérosexiste constitue une expérience particulière pour les personnes gays, lesbiennes et transgenres qui peuvent engendrer des problématiques uniques pour les individus ou les couples et familles qu'ils créent.

Les consultations, menées à la Consultations de couple et de sexologie, en couple ou individuelles sont guidées par une philosophie qui se définit en opposition au modèle pathologisant du traitement de l'homosexualité et des identités transgenres. Elle résulte des nombreuses études qui montrent qu'un développement identitaire en harmonie avec une orientation sexuelle à dominance homosexuelle ou à l'identification stable à un genre qui ne correspond pas au sexe biologique est associé à un meilleur ajustement psychologique.

Les attitudes stigmatisantes manifestées par l'environnement social constituent des facteurs affectant le développement de la personnalité et l'adaptation psychologique des personnes issues des minorités sexuelles.

En conséquence, les professionnels de la Consulation de couple et de sexologie, du Checkpoint et de nos centres de santé sexuelles adoptent une attitude non discriminatoire envers leurs clients dans la pratique et les théories psychologiques de référence.

Un peu de terminologie

Le terme « LGBTIQ » renvoie à la diversité des situations en matière d’orientation sexuelle et d’identité de genre et rassemble 

  • les femmes homosexuelles (L= lesbiennes)
  • les hommes homosexuels (G= gays)
  • les personnes bisexuel-le-s (B)
  • les personnes transgenres (T)
  • les personnes intersexes (I)
  • Le « Q » renvoie à deux types de populations : d’une part les personnes refusant de se voir catégorisées comme L, G, B, T, I ou hétérosexuelle (Q= queer).
  • D’autre part, les personnes qui sont en questionnement quant à leurs orientation sexuelle et/ou leur identité de genre (Q= en questionnement). 

Source : groupe Santé PREOS

LA FONDATION PROFA ET LA SANTE DES LGBTIQ

Si vous vous posez des questions par rapport à votre orientation sexuelle et/ou votre identité de genre ou si vous vous identifiez comme LGBTIQ, Profa est à même de vous offrir des espaces de dialogue et de soutien dans le cadre de ses différentes consultations de santé sexuelle ainsi qu'au service de consultation de couple et de sexologie :

  • Pour les hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes et pour les personnes trans qui souhaitent faire un bilan de santé sexuelle*, au Checkpoint Vaud
Lieux
img

Lausanne

Consultation de couple et de sexologie

Av. Georgette 1 1003 Lausanne Tél. 021 631 01 62 Fax 021 631 03 62 plus d’info

Vevey

Renens

Nyon

Morges

Aigle