img

Initiative populaire fédérale contre l'éducation sexuelle

Le Conseil fédéral, le Conseil National ainsi que le Conseil des Etats proposent tous les trois de rejeter cette initiative.

Une initiative populaire fédérale a été déposée en décembre 2013 contre l’éducation sexuelle. Le Conseil fédéral, le Conseil National ainsi que le Conseil des Etats proposent tous les trois de rejeter cette initiative. Les arguments majeurs en faveur du rejet clair et net de cette initiative sont de 4 ordres car elle porte atteinte  :

  1. Au fonctionnement des institutions suisses et à la répartition de  la souveraineté canton/confédération
  2. A la mise en œuvre  du mandat public de formation du Département de la Formation de la Jeunesse et de la Culture (DFJC)  et à la mission éducative de l’école 
  3. A la mise en œuvre du mandat de santé publique du Département de la Santé et de l’Action sociale (DSAS) en collaboration avec l’Unité Psps dans le domaine de  la santé scolaire,  de la promotion de la santé, prévention en matière de santé sexuelle et reproductive
  4. Aux droits de l’enfant à la protection, à  l’éducation et l’information  en compatibilité avec les obligations internationales

Résumé message conseil fédéral www.news.admin.ch/message

Version complète du message  www.news.admin.ch


Dans ce contexte, la Fondation Profa a participé le 5 mai à  Berne au lancement de l’Alliance pour l’éducation sexuelle en Suisseavec plus de 40 organisations sous l’égide de Santé Sexuelle Suisse. Cette alliance  a pour but de promouvoir une éducation sexuelle holistique basée sur les Standards européens de l’OMS. Parmi ces organisations, nous ont rejoint,  l’Association vaudoise des parents d’élèves, la Société suisse de pédiatrie, Pro Juventute, le syndicat des enseignants romands, l’association Sexualité et handicaps pluriels, et bien d’autres que vous pouvez découvrir sur le site de l’Alliance http://www.allianceeducationsexuelle.ch/web.php/1/fr/accueil/actualite